Yononaka Tori Haka

Imagine-toi un Monde. Oui, un Monde. Un Monde. Mais quuel monde ? Un Monde Légendaire. Un Monde qui n'existe que dans les rêves. Et pourtant, il existe bel et bien. Un monde... Un Monde dans lequel chaque être a un phénix, un oiseau de feu, représentant s
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sanji (Kiiro) & Areru
Sanji, meilleure amie de Patate Verte Zorro & la Co-Fondatrice givrée
Sanji (Kiiro) & Areru

Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 25
Localisation : A toi de trouver !

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Elfe des forêts / Phénix

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Sep - 20:07

Il y a longtemps que le monde des songes ne m'étaient pas apparus. Le ciel azuré me nargue. Pourquoi ? Pourquoi tout est gris autour de moi ? Une prison, une cage. Qu'ais-je fait ? J'aperçois Zorro de l'autre côté, dans une autre cellule. Que fait-il là ? J'essaie de lui crier quelque chose mais je me rends compte qu'ils m'ont bailloné. L'un des gardes me frappe de sa lance. Je n'ai pas le droit de m'agiter. Je reste là, à regarder le ciel. Je n'ai même pas le droit de contempler mon amour. J'ai juste le droit de m'asseoir et d'attendre qu'on vienne me chercher. Je pleure en silence, sans comprendre ce qui m'arrive.

-Tu n'as pas payé le prix... Tu es un Chigai... Hors-la-loi...

Ce sont ces voix qui me font sortir de la prison pour me retrouver devant un tribunal. Mais je ne compris pas un mot de tout ce qui se disait. Je sentis que mon oeil gauche devenait un morceau de glace inerte. Habituellement, je sentis une petit chlauer émaner mais là, le froid complet. En face de moi, je vois Zorro, mon Zorro. C'ets lui qu'ils ont condamné à mort. Sans savoir comment une telle action m'est possible, je cours jusqu'à lui. Malheureusement, mes mains menottées m'enmpêchent de le libérer. Les larmes coulent doucement. Les derniers instants de sa vie. Et aussi de la mienne. San savoir quoi faire, il me reste une rancune. Une seule.

-Je hais cet oeil...

Je ne regarde plus mon bretteur mais le sol, honteux d'être la cause de sa mort. Je ne hais pas vraiment mon oeil mais la malédiction et ce qu'il en reste. Toujours moi. POurquoi ? POurquoi ? Doucement, je le sens approcher pour soulever ma mèche blonde. Je le regarde. Puis, il m'ebrasse doucement l'oeil que je déteste tant. de là, une étrange chaleur commence à irraadier, jusqu'à devenir brulante. Chaude et apaisante. Il me chuchote une dernière phrase. Il m'aime. Je laisse sa chaleur m'envahir avant qu'il ne se fasse tuer et que mon oeil redevienne aussi froid que la banquise elle-même.


Je me réveille en sursaut, trempé de sueur et de larmes. Un cauchemar, ce n'était que ça. Mais il avait été horrible, si bien que je passais plusieurs fois ma main devant mes yeux pour le chasser. Puis, je m'assis. Le soleil avait déjà commençé sa descente. Déjà ? Ah oui, j'avais veillé toute la nuit, lors de l'orage. Mais il ne me semblait pas m'être endormi aussi bien installé. Zorro peut-être ? Après tout, ce n'était pas vraiment important. Je me lève pour me changer et m'habiller. Je ne change pas vraiment de tenue, gardant la même habitude. Puis, je sentis mon ventre gronder. Avec tout ça, je n'avais rien mangé depuis une demi éternité. J'allais donc dans la cuisine pour me chercher quelques fruits. Je cuisinerais un peu plus tard. Je regardais les confiseries avant de les prendre pour les poser sur la table. Maintenant, c'était prêt. Mais si j'avais vu CHopper se jeter sur les sucreries, je n'avais pas encore trouvé Zorro. Je sortis dehors pour le trouver... en train de dormir. Mais après un entrainement ! C'est vrai qu'il n'en avait pas fait beauocup ces derniers temps. Je m'installai à ses côtés, le temps qu'il se réveille. Je n'avais pas vraiment mieux à faire en fait. J'étais encore fatigué et mon rêve me repassai sans cesse en tête. Même si ce n'était pas cohérent, il me faisait peur. Je ne pourrais pas vivre sans lui. C'était vraiment pire que la mort elle-même. Mais pourquoi un tel rêve ? J'arrêtai de me poser la question lorsque mon bretteur se réveilla. Son air à moitié endormi m'acheva à mon porpre sort. c'était pas possible de d'aimer autant quelqu'un ? Eh ben si, faut croire ! Et j'étais vraiment le plus atteint. Sans me poer plus de questions que ça, je lui fis un calin. Après, il allait falloir que je cuisine mais je voulais d'abord un calin. Et puis après, on verra bien.

-Bonjour...

Mon ventre gargouilla. Héhéhé, je m'étais trahi... Enfin bon, je ne voulais pas bouger. D'abord le calin. Même si ça durait des heures. J'avais vraiment pas envie de bouger, j'étais trop bien là où j'étais pour vouloir le quitter. Alors tant pis, je connaissais mes priorités...

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 S4ryohwnm6

Spoiler:
 


L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 0gi4c4jy0m
Revenir en haut Aller en bas
http://Setonaikai.skyrock.com/
Zorro
Modow' Zorro alias Katana, bretteur fanatique de sabres
Zorro

Messages : 402
Date d'inscription : 13/09/2009

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Humain

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Sep - 21:20

Vu que Sanji ne semblait pas vouloir se levé, Zorro s'ennuyait à mourirre... Soudain il eut une idée ! Ca faisait si longtemps ! Il allait s'entrainer ! Mais... Il n'avait pas vraiment de matériel... Mmh... Réfléchissons... Il coupa avec ses sabres une moitié d'arbres et s'en servi comme haltére... Aprés son exercices avec les haltéres, des pompes... 1...2...3 (PLus tard) 452...453...455... Il n'était pas encore épuisé loin de la. Il fallait encore qu'il s'entraine, mais comment... Même si ce n'était pas habituelle, il allait faire un peu de Joggings. Il ne fallait pas aller trop loin sinon il se perdrait ! Il allait faire disons... Hum... 200 fois le tour de la cabane ? Mouais, aller ! Une fois les 200 tours finit, cette fois, il fut un peu fatigué, alors il s'assit et se s'adossa contre un arbre, les mains dérriére la nuque. Il bailla et ferma les yeux...
En faite, il ne revait pas vraiment, pour une fois, c'était un sommeil sans rêve... Mais bon, ce n'était pas catastrophique, ce n'était pas grave... A vrai dire il s'en fichait, c'était même mieux ainsi, car c'était souvent des cauchemars qu'il faisait alors... Alors que le soleil était en train de se coucher, le bretteur, lui, se reveilla doucement. Il balaya l'environnement de ses beaux yeux vert et il remarqua que Sanji était juste à cotés de lui. Il le considéra un instant avant que celui ci le caline. Il sourit, voila un bon reveil !
 [/size]
-Bonjour...


Il sourit et lanca.

-Oi, Love cook.

Allait savoir pourquoi il ressortait ce surnom débile... ? Lui même ne le savait pas... C'était juste... Une envie comme ca ! Non ca ne lui arrivait pas souvent pourtant. Bien sur, son blondinet ne semblait pas vouloir se détacher du vert. Mais peut importe, ils étaient bien, comme ca. Zorro lui sourit et un instant il l'embrassa. Bon ca ne durée que quelques secondes mais c'était juste pour lui dire "Bonjour" Il regarda ensuite Sanji et lui caressa la joue, lentement. Chopper était sur le pas de la porte et il les observait, dégouté. Bon il devait les attendrent sans doute. Il prit la main de Sanji et le leva. Il allait faire à manger, lui aussi avait faim... Il fit quelques chose de simple mais de bon, du Steak avec des pattes... Ce n'était pas originale mais bon, il ne savait pas vraiment quoi faire d'autre et surtout qu'il n'avait pas une grande experience de la cuisine. Il ne voulait pas gaspiller de la nourriture, son ange au cheuveux d'or le prendrait trop mal. Il servit d'abord Sanji, (Toujours ! x) ) Puis Chopper et enfin lui. Il mangea rapidement et comme à son habitude, vu qu'il ne savait jamais quoi faire il demanda.

-Bon vous voulez faire quoi ?

(Nul mais pas trop d'inspi ><)

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 3dspdgq01h
Revenir en haut Aller en bas
Sanji (Kiiro) & Areru
Sanji, meilleure amie de Patate Verte Zorro & la Co-Fondatrice givrée
Sanji (Kiiro) & Areru

Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 25
Localisation : A toi de trouver !

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Elfe des forêts / Phénix

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Sep - 11:16

Sous son air encore ensommeillé, Zorro sourit et me dit lui aussi bonjour... à sa façon. Il avait recyclé ce vieux surnom, Love Cook, d'une manière des plus étranges. Enfin, c'était toujours vrai non ? Je n'aimais juste pas la même personne. Après tout, ça n'avait pas vraiment d'importance. Rien n'avait d'importance lorsque j'étais dans les bras de mon amour d'ailleurs. Y'avais juste lui qui repérsentait tout l'importance. Juste lui et personne d'autre. Lui non plus ne semblait pas vraiment vouloir bouger, alors nous restâmes ainsi un moment, avant qu'il m'embrasse. Juste quelques secondes, comme un simple bonjour. Je sentis un regard dégouté derrière nous, celui du petit renne. Oh, déjà la fin ? Je comptais bien en profiter encore un peu. Alors qu'il me caressai doucement la joue, je laissai mon regard se perdre dans le sien. Puis, je posai ma tête contre son torse en fermznt les yeux afin de profiter au maximum de cet instant. Dommage que tout prenne fin trop vite. Comme Chopper nous attendait, Zorro se décida à se lever en prenant ma main. Je fis de même. A vrai dire, tout le monde avait faim. Mais ce fut mon bretteur-chou qui insista pour faire à manger. Il avait fait simple : des pâtes et du steak, mais il n'avait pas vraiment la même expérience que moi et on commençait à manquer d'ingrédients. Une fois prêt, il me servi d'abord, puis Chopper et enfin lui-même. Nous mangeâmes assez vite et je ne manquais pas de le remercier et de le complimenter. Après quoi, je débarassai la table pour faire la vaisselle et ranger un peu la cuisine, pour en même temps voir ce qui nous restait en provision. Zorro demanda :

-Bon vous voulez faire quoi ?

Bonne question tiens ! Je n'avais pas vraiment envie d'aller faire des courses, il était un peu tard déjà. A cause de mon décalage de sommeil, le soir tombait déjà, si bien que ça limitait les possibilités. Mais je n'avais pas la moindre envie de dormir. On pouvait toujours aller voir le ballet des lucioles, mais ce n'était qu'aux allentours de minuit. Puis, j'eus une idée et chercha dans un placard une boite. C'était un jeu de société, un peu vieux certes, mais qui allait nous occuper un petit moment. Tout le monde connaissait ce jeu :

-Les gars, ça vous dit une partie de Monopoly ?

Commes ils étaient partants, nous nous installâmes et je distribuais déjà l'argent de départ. J'avais décidé de faire la banque. Puis, la partie commença. Au début, ce fut assez équilibré mais Zorro mit vite la main sur les deux propriétés les plus chers, comme la rue de la paix et son autre associé. Et, évidement, je tombai régulièrement dessus. J'avais par contre réussi à avoir un beau quartier avec la couleur jaune et vert. CHopper possédait pas mal de petits quartiers mais à la fin, il rapportait gros. Mais ce fut moi qui me trouvait en difficulté en premier. Je tombai une dernière fois sur l'hôtel de mon Zorro, sans avoir de quoi payer. J'avais déjà hypothéqué mes terrains. Il ne me restait qu'à mourir.

-Euuh, Zorro ? Tu ne veux pas me faire une réduction ? S'il te plait ?

Evidement, il refusa. C'était pas dans la règle du jeu. Mais c'était triste de mourir comme ça. En même temps, je ne pourrais pas passer le prochain tour, c'était sur. Même mes yeux de chien battus ne suffirent pas. Incorruptible, ça, c'est sur ! Il ne restait plus qu'une solution. Pauvre CHopper... Je pris le couvercle de la boite de jeu et le mis devant lui pour qu'il ne vooit pas ce que j'allais faire et embrassa mon amour. Rien à voir avec le jeu en fait, j'avais juste envie de le faire. Puis, je lui chuchotais à l'oreille :

-Et si je te paies... en nature ?

Je le sentis rougir. J'attendis quelques secondes avant d'éclater de rire en lui caressant tendrement les cheveux. C'était pas dans les règles ça non plus. CHopper, cherchant à comprendre, enleva le couvercle pour nous voir rire tous les deux. Je donnai tout mon argent à Zorro et aavec la banque, je lui payai ce qui manquait. Je remis ensuite me spropriétés à vendre.

-J'ai perdu ! Alors maintenant, pour rembourser mes dettes, je vais travailler comme homme de ménage chez Zorro jusqu'à ce qu'il remarque mes talents de cuisiniers pour me faire maitre-coq à la rue de la paix. Je mérite bien ça, non ?

Je souris avant de m'installer sur les genoux de mon bretteur afin de regarder la fin du jeu. La lutte fut serré mais Zorro réussi à récupérer mes terrains verts, si bien que CHopper finit par perdre après une lutte acharnée. Ce fut une belle partie....mais pas pour moi ! IL faisiat nuit maintenant. Je rangeais le jeu dans le placard. Et si j'allais faire du thé ? Je voulus partir en cuisine lorsque qu'un petit renne me sauta dessus pour un calin. Je le fis monter sur mes épaules. C'est vrai qu'il n'avait pas le droit à beaucoup de calins, lui. Zorro était bien trrop possessif, du coup, le pauvre était un peu tout seul. C'est avec Chopper et les grognements de mon amour que je partis en cuisine. C'était pas vraiment une question de pas avoir de calin, mais plus de principe. POur lui, j'étais son blondinet et pas celui des autres. Il était impossible des fois. Je fis un clinc d'oeil à ma peluche. Il fallait bien qu'il change et il fallait commencer maintenant. Je revins avec une théière fûmante et des tasses devant un Zorro bougon. On aurait dit un gamin, si bien que je trouvais la scène plutôt mignonne. Quand même, il fallait ce le farcir, celui là des fois. En posant le thé sur la table, je déposai un baiser au coin de ses lèvres pour qu'il sourisse. Je préférais ça plutôt que de le voir avec une telle tête. Même un sourire d'imbécile heureux me suffisait. Puis, je fis descendre CHopper pour qu'il puisse boire le thé que je lui avais servi. J'avais apporté les confiseries. Je m'assis alors et demandant :

-Y'a un truc un peu exceptionel dans le cas, c'est le ballet des lucioles. Je ne sais pas si ça vous dit mais on pourrait y aller. Et demain, ça serait bien qu'on fasse des courses... Est-ce que ça vous va ?

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 S4ryohwnm6

Spoiler:
 


L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 0gi4c4jy0m
Revenir en haut Aller en bas
http://Setonaikai.skyrock.com/
Zorro
Modow' Zorro alias Katana, bretteur fanatique de sabres
Zorro

Messages : 402
Date d'inscription : 13/09/2009

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Humain

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Sep - 22:21

Apparament, blondinet avait envi de faire une partie de Monoply, mouais pourquoi pas, quand il demanda l'avis des autres, Zoro dit fit une moue et haussa les épaules puis il répondit.

-Hmm... Pourquoi pas?

En faite, il avait sommeil, mais il avait quand même envi de faire quelque chose... Juste comme ca... Sanji sortit le jeux d'un placard. Le jeux était poussiéreux et en l'ouvrant plein de poussiére se répandit dans l'air ! Zorro toussa une fois ou deux et il contempla le jeu. Il prit (Bien sûr) le pion vert. Chopper prit un pion rose et Sanji un pion bleu. Ils commencérent la partie... Et strés vite, Zorro commenca à posséder des terrains assez cher. Sanji avait quelques problémes mais Chopper possédait déja des petits quartier. Malheuresement, Sanji n'avait pas de quoi payé en passant par chez Zorro, le bretteur esquissa un petit sourire machiavélique. Bien sûr,Sanji tenta de faire ceder Zorro, mais celui ci restait froid comme la glace. Il résista même au yeux de chiens battu ! Mais il ne savait pas ce que Sanji s'apprêtait à faire, d'ailleurs il s'éxécuta. Il prit le couvercle du jeu et embrassa Zorro. Pourquoi ? Le bretteur ne comprit pas vraiment...

-Et si je te paies... en nature ?

Buh... HEIN ? NANIII ???! Mais... Mais.... Zorro devint rouge comme une tomate et il avait les yeux exorbités tout en considérant Sanji. Il se demanda ce qui passait par la tête du coq. Mais son blond rit aux éclats et il caressa les cheuveux de Zorro. Celui ci afficha un air intriguée, pourquoi se marrer-il ? Il était fou ? Puis il comprit... Tout ca n'était donc qu'une blague ! Et bien... L'escrimeur se mit à rire à son tour. Bien, c'était farfelu, certes, mais c'était drole ! Alors Sanji se mit sur les genoux de Zorro et il dit.

-J'ai perdu ! Alors maintenant, pour rembourser mes dettes, je vais travailler comme homme de ménage chez Zorro jusqu'à ce qu'il remarque mes talents de cuisiniers pour me faire maitre-coq à la rue de la paix. Je mérite bien ça, non ?

Duh ? Homme de ménage ? Talents de cuisinier ? Buh...Il le savait déja que Sanji était un cuisinier de premiére classe ? Bien sûr, a la fin, L'homme musclé aux cheuveux vert gagna et ils rangérent le jeux. Maintenant il faisait nuit noire et on voyait des milliers d'étoiles briller dans le ciel... Mais trés vite, la contemplation de Zorro ne dura pas longtemps car, Chopper sauta sur Sanji pour un calin. Grr... Il ne manquait pas de cran c'lui la ! Hum... Il fronca ses fins sourcils verts tout en regardant Chopper et Sanji s"éloignait dans la cuisine pour préparait le thé. L'homme aux cheuveux vert avait une expression boudeuse (xD) sur le visage quand Sanji revint avec le thé fumant. Grr... Pourquoi fallait que cette Peluche lui pique SON Sanji ? Heuresement que ce n'était qu'une peluche et que Sanji l'aimait bien car sinon Zorro allait en faire qu'une bouchée sous l'effet de la colére ! Mais Sanji déposa un baiser sur le coin des lévres de Zorro ce qui eut l'effet de le calmé instantanément !


-Y'a un truc un peu exceptionel dans le cas, c'est le ballet des lucioles. Je ne sais pas si ça vous dit mais on pourrait y aller. Et demain, ça serait bien qu'on fasse des courses... Est-ce que ça vous va ?

Chopper, des étoiles dans les yeux hocha la tête et Zorro haussa les épaules, mouais... Pourquoi pas ?

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 3dspdgq01h
Revenir en haut Aller en bas
Sanji (Kiiro) & Areru
Sanji, meilleure amie de Patate Verte Zorro & la Co-Fondatrice givrée
Sanji (Kiiro) & Areru

Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 25
Localisation : A toi de trouver !

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Elfe des forêts / Phénix

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Sep - 10:33

Cette fois ci encore, tout le monde semblait d'accord pour me suivre. Eh oui, j'étais la matriache, c'était le cas de le dire ! L'idée me fit rire. Chopper commençait déjà à sortir, les yeux remplis d'étoiles et je dus le retenir pour éviter qu'il parte sans nous. Au moins, il était motivé. J'avais peur qu'il soit un peu fatigué mais, tel un gamin, il sautillai de joie. Je souris. Il était vraiment trop mignon.

-Eh, attends Chopper ! Tu sais qu'il fait nuit et qu'il fait froid ? Toi, tu as peut-être de la fourure mais pas nous, alors laisse moi prendre des couvertures.

Laissant à Zorro le soin de surveiller le petit renne, j'allais dans la chambre prendre quelques couvertures et un sac pour les transporter. Je pris par la même occasion une lampe-torche. Avec ça, c'était quand même plus aisé de se diriger dans le noir. Puis, je rejoignis mes amis. Visiblement, la petite peluche avait vraiment hâte de partir. Le sac sur le dos, je pris CHopper pour le mettre sur mes épaules avant de prendre la main de Zorro et partir dans la nuit, éclairé avec la lampe torche. Au moins, comme ça, je n'allais pas les perdre, car je connaissais que trop bien le sens de l'orientation déplorable de mon bretteur et l'excitation du deuxième allait nous le faire perdre pour de bon. La nuit était fraiche, si bien que je frissonais un peu. J'avais bien fait d'emmener de quoi se couvrir. Je guidais mes amis entre les arbres, san ssavoir vraiment où j'allais. Le ballet n'était pas toujours au même endroit, ce qui rendait la chose plus ardue. Mais je réussis à trouver un groupement de petits insectes lumineux. A partir de là, j'éteignis la lampe pour m'approcher. Un gamin loup-garou vint me stopper avant de sourire en me reconnaissant.

-Sanji ! Que viens tu faire ici ?

-Ben, ça ne se voit pas ? Je viens voir le ballet des lucioles ! Tu sais que j'admire beaucoup ton travail alors je suis venu le voir encore une fois.

-C'est gentil à toi. Y'a de plus en plus de gens qui viennent voi ça et c'est grâce à toi. Je t'en remercie. Je vais t'offrir le meilleur du spectacle, crois moi ! Et c'est qui les gens avec toi ?

-Ah, des amis à moi. Je te présente Zorro et Chopper. Ils viennent de la mer de la sérénité, comme moi avant. Il fallait bien leur montrer le meilleur spectacle de la forêt quand même !

-Arrête, tu me gênes ! Allez, viens t'installer ! Je vais bientôt commencer !


Le loup garou noir repartit en sautant et j'avançai pour m'installer devant la masse lumineuse de luciioles. Je déposai le petit renne devant moi, sur mes genoux, tandis que mon bretteur s'asseyait à mes cotés. Je sortis les couvertures que j'avais prises et les enroula autour de nous trois. Si CHopper n'avait pas l'air d'avoir froid avec sa fourure, moi, j'allais être frigorifié si je passais la nuit ici. Comme Zorro avait l'air de se poser la question, je dis :

-Kuroki est un jeune loup-garou qui habite dans le coin pour avoir la paix. Il a monté ça il y a longtemps et c'est moi qui l'ai découvert le premier, lorsque j'étais jeune. J'ai fait pas mal de pub par la suite, surtout lorsque je suis revenu, il y a peu. C'ets pas le truc mythique que tout le monde connait mais ça vaut le coup d'oeil. Parce qu'il est vraiment doué, Kuroki. Depuis tout petit, il a un don naturel pour ça. Pas comme moi qui me suis entrainé pour la cuisine, lui, c'est naturel. IL a un sens du spectacle et de l'esthétisme incroyable, et il sait naturellement parler aux insectes. Il a choisi de vivre de son don et non de la guerre. Il est comme nous. Dommage que la guerre soit sii présente ici...

Sans plus de parole, je posai ma tête contre l'épaule de mon amour et attendit quelques minutes avant que le spectacle commence. Et je fus encore émerveillé de la finesse de son travail. Comme il étiat noir, Kuroki se cachait très bien dans la nuit, si bien qu'il donnait ses ordres à quelques mètres. Les lucioles, elles, éxécutaient tous le smouvements à la perfection. Ce fut des grillons et des criquets qui firent office de musique. Mai sce n'était qu'une intro. Bientôt, elle smontèrent haut dans le ciel pour toujours exécuter des figures, comme pour raconter une histoire. Cela dura plusieurs heures, chaque histoire différente, chaque univers changeant. J'aimais vraiment ce spectacle, car il changeait très souvent l'intrigue. IL s'était surpassé cette fois. Un seul bémol, la nuit glaciale m'avait bien refroidi, si bien que je m'étais blotti contre Zorro pour ne pas avoir trop froid. Mais ce n'était rien face à la beauté du spectacle. Une fois fini, Kuroki vint saluer avec ses insectes. Puis, il vint me voir.

-Alors ? Ca t'a plu ?

-Evidement ! Encore une fois, tu t'es surpassé ! Mais pourquoi y'a une histoire avec mon nom ?

-Ah, tu sais, en terre humaine, on m'a offert un livre avec toi dedans, alors j'ai pensé que je pouvais t'intégrer dans le spectacle. TU as tant fait pour moi !

-N'exagère pas... c'est gentil d'avoir pensé à moi en tout cas.

-Tu mérites au moins ça ! Allez, rentre maintenant, ou tu vas finir par choper un rhume ! Merci d'être venu en tout cas !

-Et je reviendrais encore et encore ! C'ets promis !


Le petit loup garou sourit et s'eclipsa dans la nuit. CHopper s'était endormi à la fin. Je le pris dans mes bras et me leva, en gardant les couvertures autour de moi. Zorro s'était levé en même temps. Je repris ma lampe torche pour trouver le chemin du retour, en restant serré contre mon bretteur. Bientôt, nous fumes à la maison. Au moins, il y faisiat meilleur. Doucement, je déposai le petit renne dans son lit, en prenant soin de ne pas le réveiller, avant de moi-même trouver le mien. J'étais épuisé. Je m'endormis assez vite, dans des tonnes de couvertures, en dédiant ma dernière pensée à la mer de la sérénité, à East Blue.

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 S4ryohwnm6

Spoiler:
 


L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 0gi4c4jy0m
Revenir en haut Aller en bas
http://Setonaikai.skyrock.com/
Zorro
Modow' Zorro alias Katana, bretteur fanatique de sabres
Zorro

Messages : 402
Date d'inscription : 13/09/2009

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Humain

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Sep - 11:41

A peine Sanji avait - il fait un pas que Chopper essaya de courir devant, mais il n'allait pas s'en sortire comme ca, Sanji avait l'air de l'avoir décidé autrement car il le monta sur ses épaules... Hum... Zorro aurait bien voulu être a la place de Chopper mais bon... Dehors, il faisait froid... Zorro avait prit un manteau et une écharpe et Sanji s'était contenté de prendre plusieurs couvertures épaisses. C'est vrai qu'il faisait vraiment froid à cette heure la ! Son blondinet avait prit une lampe torche et maintenant ils avancaient, Zorro avait la main dans celle de Sanji et il se colla un peu à Sanji car il faisait vraiment froid et que Sanji le réchauffait. Au bout d'un moment, ils attérirent face à un petit groupe d'insectes lumineux, un loup garou stoppa Sanji.

-Sanji ! Que viens tu faire ici ?

-Ben, ça ne se voit pas ? Je viens voir le ballet des lucioles ! Tu sais que j'admire beaucoup ton travail alors je suis venu le voir encore une fois.

-C'est gentil à toi. Y'a de plus en plus de gens qui viennent voi ça et c'est grâce à toi. Je t'en remercie. Je vais t'offrir le meilleur du spectacle, crois moi ! Et c'est qui les gens avec toi ?


-Ah, des amis à moi. Je te présente Zorro et Chopper. Ils viennent de la mer de la sérénité, comme moi avant. Il fallait bien leur montrer le meilleur spectacle de la forêt quand même !

-Arrête, tu me gênes ! Allez, viens t'installer ! Je vais bientôt commencer


Apparament Sanji connaissait ce petit loup garou... En parlant de lui, il sauta pour disparaitre et les trois (ex ?) pirates s'installérent. Chopper était sur les genoux de Sanji, ce qui fit grogner notre râleur vert préférée. Mais bon, tant qu'ils étaient ensemble...

-Kuroki est un jeune loup-garou qui habite dans le coin pour avoir la paix. Il a monté ça il y a longtemps et c'est moi qui l'ai découvert le premier, lorsque j'étais jeune. J'ai fait pas mal de pub par la suite, surtout lorsque je suis revenu, il y a peu. C'ets pas le truc mythique que tout le monde connait mais ça vaut le coup d'oeil. Parce qu'il est vraiment doué, Kuroki. Depuis tout petit, il a un don naturel pour ça. Pas comme moi qui me suis entrainé pour la cuisine, lui, c'est naturel. IL a un sens du spectacle et de l'esthétisme incroyable, et il sait naturellement parler aux insectes. Il a choisi de vivre de son don et non de la guerre. Il est comme nous. Dommage que la guerre soit sii présente ici...

Hum... C'est pour ca qu'il le connaissait ? Le bretteur avait compris, maintenant. Sans rien dire, le beau blond posa sa tête sur l'épaule du bretteur et celui ne bougea pas. En fin, le spectacle commenca, les grillons et criquets chantaient et cela faisait une bonne musique, tant dis que les lucioles éxécutaient une sorte de danse merveilleuse. Chopper était carrément émérvéillé et il avait des étoiles dans les yeux, pour une fois, Zorro fut impréssioné, c'était vraiment du bon travail ! On entrait tout de suite dans le monde des lucioles et cela faisait comme quand on contait une histoire. En faite, c'était le but, les lucioles contait une histoire. Enfin plusieurs... C'était vraiment magnifique. Le spectacle prit fin et Chopper fut un peu decu que le spectacle soit fini si vite, mais il avait adoré ! C'était merveilleux ! C'est vrai que c'était impressionnant ! D'ailleurs Sanji ne manqua pas de féliciter le petit loup garou.

-Alors ? Ca t'a plu ?

-Evidement ! Encore une fois, tu t'es surpassé ! Mais pourquoi y'a une histoire avec mon nom ?

-Ah, tu sais, en terre humaine, on m'a offert un livre avec toi dedans, alors j'ai pensé que je pouvais t'intégrer dans le spectacle. TU as tant fait pour moi !


-N'exagère pas... c'est gentil d'avoir pensé à moi en tout cas.

-Tu mérites au moins ça ! Allez, rentre maintenant, ou tu vas finir par choper un rhume ! Merci d'être venu en tout cas !


-Et je reviendrais encore et encore ! C'ets promis !

Ouais ouais... Que de remerciement ! Pendant ce temps, Zorro était vraiment fatigué et ils ne tardérent pas à rentrer. D'ailleurs le petit renne s'était endormi et Sanji le portait... Pff, encore une fois,Zorro aurait voulu être à la place du petit renne ! Une fois à la maison, Zorro s'affala sur le lit et bailla longuement. Zorro s'endormit trés vite, blottit contre Sanji...

_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 3dspdgq01h
Revenir en haut Aller en bas
Sanji (Kiiro) & Areru
Sanji, meilleure amie de Patate Verte Zorro & la Co-Fondatrice givrée
Sanji (Kiiro) & Areru

Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 25
Localisation : A toi de trouver !

Identité du personnage
Affinités:
Projets:
Espèce: Elfe des forêts / Phénix

L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Sep - 13:17

Un raie de lumière vint me caresser le visage. Je sortis doucement du sommeil. Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque j'ouvris les yeux. Je baillai à m'en décrocher la machoire. Je serais bien resté au lit encore un peu moi. Mais ma conscience me dit de me lever. Zorro dormait encore à poings fermés. Je le regardai quelques instants avantde me décider à me lever. Je me sentais d'humeur à cuisiner un bon petit déjeuner. Sans faire de bruit, je sortis de la pièce pour aller en cuisine. Malheureusement, il n'y avait plus beaucoup de choix dans les ingrédients. Je devrais me contenter de faire des crêpes aujourd'hui. Ce que je fis avec brio, bien entendu, en attendant que les deux autres sortent enfin du sommeiL. J'apportai le tout à table avec de la confiture d'Akajis, du sucre et du chocolat fondu (*ç*). Mais ils n'étaient toujours pas levés. J'allais réveiller doucement CHopper, qui émergea vite du sommeil pour avaler quelques crêpes. Pour Zorro, ça allait être un peu plus compliqué. Il avait vraiment l'air de dormir à poings fermés. Je réfléchis quelques secondes afin de choisir la meilleure solution pour le faire ouvrir les yeux. En fait, je réfléchissais plutôt à un cri de guerre. Avec un grand sourire, je pris un peu d'élan avant de sauter sur Zorro en criant :

-Hadriennnn !!!!

Je ratteris sur le lit, pile sur lui, le visage en face du sien. Il avait les yeux grand ouverts maintenant et semblait vraiment surpris. Moi, je riais. Depuis le temps que je rêvais de faire ça.

-C'est l'heure de se lever, Ai-san ! Le petit dej' est prêt !

Pour éviter de le voir de mauvaise humeur toute la journée, il eut le droit à un calin matinal. Je suis sur qu'il se vengera un jour. Mais en attendant, j'abordais un grand sourire hilare. CHopper était venu voir ce qui se passait et il sauta à son tour sur mon dos pour dire bonjour à Zorro. Je me dégageai ensuite pour le laisser respirer et se lever. Je l'attendis pour déjeuner à mon tour, toujours souriant. Il fallait vraiment que je me garde cette scène dans le top 10 des meilleurs moments. Une fois que chacun fut prêt, je dis :

-Bon, c'est pas tout mais il va falloir faire des courses si on ne veut pas mourir de faim ! Que m'aime me suive ! Enfin, ceux qui veulent m'accompagner en tout cas.

Comme les deux semblaient vouloir venir, je les attendis au pas de la porte. Je pris la papatte de la petit peluche dans une main et celle de Zorro dans l'autre afin de nous diriger vers le territoire des humains, pour ravitaillement.

(=> Suite chez les Humains, en ville)


_________________
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 S4ryohwnm6

Spoiler:
 


L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 0gi4c4jy0m
Revenir en haut Aller en bas
http://Setonaikai.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !    L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aventure, c'est la santé, ne rien faire la préserver !
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ♫ Le travail c’est la santé. Rien faire c’est la conserver ♫
» Une taffe, une taffe ! [Turner]
» Rien n'est irréparable
» Aventure des mercenaires du sable
» rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yononaka Tori Haka :: Les Terres des Elfes des Forêts :: La Forêt cachée-
Sauter vers: